Fête du jour : Adeline Vendredi 20 Octobre 2017
» Accueil » Actualités » Obsèques de notre maire honoraire Daniel Cretin

17/05/2014 - Obsèques de notre maire honoraire Daniel Cretin

Hier vendredi, à 16 heures, les obsèques de Daniel CRETIN, maire honoraire de la commune, se déroulaient à l'église de Buellas.

Une foule nombreuse constituée des membres des anciens et du nouveau conseil municipal, des membres et dirigeants des associations locales, et de nombreux habitants, ainsi que de nombreuses personnalités s'était rassemblée pour soutenir sa famille réunie dans la douleur de la perte d'un être cher.

Daniel n'avait pas souhaité de longs discours, sa famille non plus. Notre maire actuel, Michel CHANEL, qui a longtemps travaillé avec lui comme conseiller puis comme adjoint, a fait un discours qui retrace en quelques mots sa vie, discours reproduit ci-dessous..
 

Le conseil municipal présente à son épouse, à ses enfants et petits enfants, ses plus sincères condoléances dans cette épreuve difficile.

 

"Daniel CRETIN est né à Buellas au hameau de Rosière le 22 septembre 1935 de parents agriculteurs. Il s’est marié avec Michelle, la fille du boulanger en 1962. Stéphanie, puis Hervé ont égayé leur vie de couple au village de Buellas. Autodidacte, l’engagement et l’intelligence de Daniel lui ont fait monter les échelons professionnels un à un pour terminer responsable régional des ventes dans une entreprise de produits phytosanitaires.

4 petites filles sont arrivées et ont fait le bonheur du grand-père. Fier de ses origines, de ses parents, de son nom et de sa famille, Daniel aurait pu avoir la vie ordinaire d’un homme heureux. Cela aurait été  trop simple. Son tempérament, l’amour de sa commune et sa soif de servir ont fait que nous nous sommes réunis nombreux pour lui témoigner notre gratitude.

 Il avait plaisir à être avec les copains : une partie de boules, un dimanche de chasse, un repas avec les voisins, des moments simples de convivialité ….

Il a pris naturellement la présidence du Sou des Ecoles, puis a été élu conseiller municipal en 1977 avec son ami Paul PERNET, disparu depuis peu. Leur engagement est total. On ne remarquait plus leur présence lors des manifestations associatives. On remarquait seulement lorsqu’ils n’étaient pas là : ce n’était pas normal, on se posait des questions.

Son grave accident à la cuisse lui a donné du temps, la consolidation tarda beaucoup. Toujours actif, Il s’est rééduqué en suivant les chantiers communaux et a forgé ainsi son expérience.

Sa convivialité, sa vivacité d’esprit et son engagement furent reconnus avec son élection comme Maire-Adjoint en 1983.

Il accéda au poste de Maire en 1989, reconnu par tous pour sa compétence, son sens des responsabilités et ses qualités humaines.

Les premières années furent difficiles. Avec l’appui des uns et des autres, il est arrivé à concilier sa vie professionnelle, qui la semaine l’éloignait de Buellas, et sa fonction de Maire.

Avec la préretraite, il put se donner totalement à sa fonction. Il s’engagea en 1995 dans un 2ème mandat couplé avec la vice-présidence à l’environnement dans notre communauté de commune. Cela  l’a passionné. Convaincu des atouts de l’intercommunalité, il a affirmé ses convictions sur la gestion des déchets. Malgré toutes ses occupations, il réussissait même à s’occuper de ses abeilles, greffer et prendre soin de ses fruitiers, planter et chasser.

 Daniel a impulsé : nous lui devons, entre autres,  notre jumelage et l’édification de la Poype. Ses actions autour de la solidarité et du patrimoine ont marqué. Il a su fédérer pour mettre en œuvre sa conception humaniste de la politique : préserver l’avenir en respectant le passé.

Daniel a su également  réaliser,  avec la construction de notre salle des fêtes. Il aimait les arbres : elle s’appellera donc la salle du Petit Bois qui se décline en salles de la futaie, des noisetiers, des églantiers, des néfliers. Oh oui, il s’est battu pour préserver les arbres à Buellas !

Daniel nous a poussés à faire un contrat de rivière pour la Veyle. Son idée, avec l’ancien Maire, président du syndicat des eaux : protéger  la ressource en eau, c’est notre richesse. Mais aussi affirmer notre solidarité avec ceux de l’aval en évitant des les inonder en se débarrassant trop vite de l’eau.

Six années intenses où jamais, il n’a laissé sa part aux autres. Il n’a donc pas souhaité se représenter en 2001 pour un 3ème mandat. Cependant, devant le manque de candidat, pour la commune et pour l’équipe, il l’a fait.

Daniel aurait pu lever le pied. Pourtant, il a procédé à la rénovation de l’église. Deux ans  de travaux ou il a eu plaisir à monter jusqu’au coq pour observer Buellas d’en haut lors de ses réunions de chantier.

Puis, sans bruit et seul, il s’est lancé dans le vaste chantier de mise à jour du cimetière et d’abandon des concessions. Il a rejoint aujourd’hui les Patoux et n’aura ainsi, jamais quitté la commune qu’il chérissait, passé de l’est à l’ouest comme le cycle du soleil.

Viennent ensuite les études du cœur de village de Corgenon.  Buellasien de souche, il connaissait la nécessité  de maintenir cet équilibre permanent entre nos deux villages.

C’était dit. Il devait arrêter en 2007… Sauf que le mandat dura 7 ans. Cette année supplémentaire l’a peiné. Malgré tout, en cours d’année, il lance les travaux à Corgenon.

Avec toutes ces réalisations, il a laissé des finances saines et une commune peu endettée.

Econome, rigoureux, il a été un maire différent, mais dans la droite ligne des ses prédécesseurs.

En 2008, nous avions peur que Daniel s’ennuie. Il a montré tout au long de sa vie, un engagement de plus en plus fort au service de la nature et de la solidarité. Le contrat de la Veyle, c’est lui qui l’avait voulu. L’esprit d’origine était en danger. Il fallait un homme fort pour terminer l’œuvre du 1ER contrat. Daniel souhaitait un mandat calme. Il s’est engagé mais a du surmonter de nombreuses contrariétés et difficultés. Il a persisté et a signé une belle réussite : on ne peut passer sous silence le contournement des dragages par la Veyle au dessous du petit-Corgenon et les financements pour l’assainissement.

Daniel nous a quittés au petit matin du 14 mai 2014… Quelques heures seulement après l’élection du nouveau Président et du nouveau bureau. Tu étais inquiet Daniel, mais d’où tu es, tu peux voir que tout ira bien.

Je n’ai pas tout dit de la vie publique de Daniel CRETIN, elle a été tellement riche. Daniel aimait la bonne table, le bon vin et les assiettes de charcuteries, la vie tout simplement. Il aimait aussi ceux qu’il  côtoyait.

S’il ne doit rester de nous que ce que l’on a donné aux autres, sache, Daniel, qu’il restera beaucoup de toi au milieu de nous tous.

Michelle, Stéphanie, Hervé, vous ses quatre petites filles chéries et vous, toute la famille, nous partageons votre douleur. Acceptez tout simplement de nous tous, notre plus profonde sympathie."

 

:: Les prochaines manifestations
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31