Fête du jour : Maurice Samedi 22 Septembre 2018
» Accueil

Edito du Maire

Photo du maire
Je présente à chacun mes meilleurs vœux pour 2018. Je souhaite que cette année 2018 vous apporte prospérité, joie, santé et bonheur. 
2017 a été une année d’élections présidentielle et législative. Une nouvelle majorité a été élue et s’est mise en place pour 5 ans. La France a besoin de réussir. La légitimité est acquise lors des élections, mais il me semble que cette légitimité se pose aussi lorsque l’électeur se sent exclu du jeu démocratique ou s’il sent que le jeu démocratique ne fonctionne plus. Nous avons assisté à une abstention massive, ce qui était tout nouveau pour notre commune. Le sentiment de ne pas avoir la maîtrise de son existence actuelle ou à venir, crée sans doute un sentiment d’exclusion ou de précarité.
Cela m’amène à une réflexion sur notre mal politique. 
Notre système administratif agit sur l’ensemble de la société. Acceptez mon utopie faite d’une société idéale qui évoluerait en corrigeant ses erreurs. Elle posséderait nécessairement des systèmes de rétroaction permettant d’adapter l’administration en fonction des informations remontantes de  la société. Mais dans un système présidentiel comme le nôtre, où seule l’élection présidentielle compte vraiment, le président incarne la totalité de la volonté politique. L’administration applique cette volonté et les corrections ne s’exercent que par l’action médiatique. Ajoutons à ceci, des mesures de recentralisation de l’administration centrale…Pouvoir politique, pouvoir des administrations, pouvoir des médias… mais où est passé le pouvoir démocratique ?  
Pour 2018, la nouvelle majorité, par ses décisions, génère des incertitudes sur nos capacités à financer les investissements par la suppression de la Taxe d’Habitation.une compensation par l’état est annoncée, mais sa modalité d’application n’est pas connue à ce jour. 
Nous comptions sur la Taxe d’Habitation supplémentaire générée par les nouvelles constructions depuis mars 2017. Les recettes générées par ces 120 logements environ sur 2 années et demi devaient nous permettre de financer des investissements supplémentaires, la charge de remboursement étant inférieure au remboursement de prêts.
Vous comprenez donc que nos décisions sont dépendantes de la façon dont sera compensé la TH. Soit la compensation est dynamique et tient compte de notre développement, soit elle est figée sur une valeur historique antérieure. Dans ce cas nous ne pourrions pas nous développer : nous aurions à supporter les frais liés à l’accroissement de population mais pas les recettes correspondantes. 
Les décisions nationales nous contraindraient à une augmentation des impôts. Les investissements envisagés (remplacement du préfabriqué de la garderie et sécurisation des voiries) ne sont pas du luxe pour nous habitants de BUELLAS… 
Chacun doit donc assumer ses décisions et leurs conséquences.
 
Le maire M.CHANEL
:: Les prochaines manifestations
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30